Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 11:00

oil_well.jpgL'Arabie Saoudite a lancé une guerre mondiale des prix du pétrole ce mois-ci. Les observateurs s'attendent à une spirale à la baisse des prix mondiaux, ce qui peut conduire à réduire rapidement le forage de pétrole de schiste aux États-Unis. Au Venezuela Nicolas Maduro accuse les Etats-Unis de faire baisser les prix du pétrole pour nuire au Venezuela et à la Russie.

Repost 0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 19:24

great_seal_of_the_us.pngLa Maison d'édition du Peuple chinoise vient de publier un livre "Comment les Etats-Unis surveillent la Chine" dénonçant les activités de surveillance menées par les Etats-Unis à l'encontre de la Chine et d'autres pays (Xinhua). Selon les autorités chinoises les Etats-Unis sont engagés dans des cyber-attaques de grande ampleur contre la Chine, visant notamment les dirigeants du pays et l'entreprise de télécommunications Huawei. Déjà il y a un an le repenti de la CIA Edward Snowden avait fait état des attaques américaines contre l'université de Tsinghua à Pékin et contre le QG des fibres optiques asiatiques Pacnet basé à Hong-Kong.

 

navstar-2.jpgLe rédacteur en chef du site Esprit corsaire dans sondernier article sur la doctrine militaire des Etats-Unis soulignait l'importance de la cyber-guerre dans ce dispositif et rappelait que "c’est l’un des chevaux de bataille de madame Hilary Clinton, qui se prépare à être candidate démocrate à la prochaine élection présidentielle américaine".

 

En septembre 2013, le Washington Post avait fait état, toujours sur la base des fuites de Snowden, de 231 "cyber-opérations offensives" en 2011 principalement menées contre la Russie, la Chine, l'Iran et la Corée du Nord dans le cadre du projet "Génie". Ces opérations impliquent parfois des actions sur le terran, des agents de la CIA allant directement placer sur les ordinateurs des appareils ou des logiciels malveillants.

 

Les centrales nucléaires iraniennes, déjà très attaquées à l'époque de Bush, ont été récemment visées par le virus Stuxnet. La cyber-guerre contre l'Iran prend des aspects directement sanglants puisque le responsable du hacking iranien, Mojtaba Ahmadi, a été retrouvé assassiné dans un bois près de Karaj au nord ouest de Téhéran en octobre dernier.

 

C'est un des aspects de la guerre ciblée, invisible et omniprésente entretenue aux quatre coins du monde par le gouvernement américain notamment depuis le 11 septembre 2001.

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 13:13

800px-map_non-aligned_movement.png"Le 7 décembre à Bali, en Indonésie, les Etats membres de L’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont scellé un accord multilatéral pour faciliter les échange mondiaux, le premier depuis la création de l’OMC en 1994. Au grand soulagement du commissaire européen au Commerce Karel De Gucht, du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, du directeur général de l’OMC et du président de la Commission européenne Barroso. Si tout ce beau monde jubile, il y a de quoi se méfier.nio Tujan, de l’ONG IBON International à Manille."  Voir l'interview d’Antonio Tujan, de l’ONG IBON International à Manille par le contributeur du livre "Atlas alternatif" Bert de Belder ici.

Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 15:55

usmarine.jpg - En Somalie, lundi l'opération américaine visant une maison en bord de mer à deux étages Barawe (200 000 habitants, base arrière des Shabaab) en vue de caotuer sans le tuer, Abdulkadir Mohamed Abdulkadir , un Kenyan d'origine somalienne et commandant en chef d'Al-Shabaab, a échoué, et le commando américain a dû battre en retraite au bout d'une heure. Les Shabaab depuis lors ont instauré le couvre-feu dans la ville.

 

- En Libye, le gouvernement de Tripoli a convoqué l'ambassadeur américain Deborah Jones pour l'interroger sur  l'enlèvement par le commando "Force Delta" d'Abou Anas al-Libi (source :LANA) 49 ans, membre présumé d'Al-Qaïda accusé d'avoir joué un rôle dans les attentats de 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie. Lundi, il était détenu à bord d'un navire de guerre de l'US Navy, où il a été interrogé (et probablement torturé) sans avoca sur les opérations d'Al-Qaïda. Selon le département de la Défense affirme il est fait prisonnier «régulièrement dans le cadre du droit de la guerre dans un endroit sûr à l'extérieur de la Libye."et  sera transféré à New York pour son procès. Selon son fils Al-Libi n'est qu'un honnête employé de pizzeria. Les milices révolutionnaires de Benghazi, Al-Bayda et Darna ont dénoncé l'enlèvement et promis des représailles. "Cet acte honteux coûtera cher au gouvernement libyen" ont-ils déclaré.

 

Le premier ministre libyen a été enlevé puis rapidement relâché aujourd'hui. 

 

«Ces opérations en Libye et en Somalie envoient un message fort au monde pour indiquer que le Etats-Unis ne ménageront aucun effort pour demaner des comptes aux terroristes, peu importe où ils se cachent ou depuis combien de temps ils ont pu échapper à la justice ", a déclaré le secrétaire à la défense américain Chuck Hagel. Son porte-parole a annoncé de nouvelles opérations.

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:46

La prochaine présidente républicaine de la commission des affaires étrangères de la chambre des représentants sera selon toute probabilité Ileana Ros-Lehtinen. C'est une cubano-américaine de Floride que la presse décrit comme une anti-communiste passionnée.  Elle vient d'annoncer qu'elle demandera à la Maison Blanche de durcir les sanctions contre la Corée du Nord et de la réintroduire dans la liste des pays qui soutient le terrorisme (une liste dont G. W.Bush l'avait retirée).

missile.jpg

 

Le président Obama semble prêt à suivre cette pente, puisqu'il vient de déclarer dans son discours du Veteran's Day en Corée du Sud que l'engagement des Etats-Unis au service de la sécurité de ce pays ne faiblirait pas.

 

Dimanche dernier, l'aile interventionniste du parti républicain sortie gagnant des dernières élections au Congrès appelait à une alliance avec le président Obama sur la base d'une ligne plus dure en matière de politique de sécurité et de relations internationales.

 

Le Washington Post écrivait : "Le Président Obama a de bonnes chances de se faire réélire en 2012 s'il fait des progrès en Afghanistan, s'il adopte une ligne plus dure contre l'Iran, si l'économie s'améliore et s'il n'y a pas d'attaque terroriste majeure aux Etats-Unis, a déclaré un haut responsable du Parti républicain samedi.

 

Le sénateur Lindsey O. Graham (Caroline du Sud), qui est devenu le principal porte-parole du Grand old Party pour les questions de sécurité, a estimé que si Obama recherchait une coopération avec les Republicains, un effort miltaire américain continu en Afghanistan est "un domaine où le Républicains se sentiront à l'aise de se tenir aux côtés du président" et seront susceptibles de lui apporter plus de soutien même que beaucoup dans son propre parti."

 

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:37

Le 1er avril dernier le président de la République afghane placé au pouvoir à Kaboul par M. George W. Bush en lieu et place des talibans, M. Hamid Karzaï, a révélé le vrai visage des dernières élections du mois d'août en accusant les Etats-Unis et les Occidentaux d'avoir organisé des fraudes massives, largement acceptées par l'ONU. Dans la surenchère verbale qui a suivi ces déclarations, M. Karzaï a menacé de rejoindre les rangs des talibans.

 baghdad-bank.jpg

Le secrétaire de presse à la Maison blanche a refusé de dire s'il considérait toujour M. Karzaï comme un allié des Etats-Unis.

 

En Irak, aucun gouvernement n'a pu être constitué depuis les élections parlementaires du début du mois de mars. Trois des quatre partis chiites irakiens majoritaires n'ont pas hésité à se réunir directement en Iran pour être à l'abri des pressions américaines. Les dernières élections ont placé le premier ministre actuel Al Maliki juste derrière son rival, Iyad Allaoui qui a reçu beaucoup de voix sunnites et le soutien financier des monarchies du Golfe méfiantes à l'égard du chiisme. En Irak Allaoui est soupçonné de bénéficier du soutien de la CIA en tant que rempart potentiel contre l'Iran. D'ex membres de la CIA avaient déclaré en 2004 qu'Allaoui avait organisé des attentats pour le compte de leur agence en Irak dans les années 1990. L'issue des négociations sur la constitution d'un nouveau gouvernement reste des plus incertaines.

 

Tandis qu'une vidéo embarrassante montre des soldats américains tirant sur des journalistes de Reuters, on déplorait 41 morts et 437 blessés dans une série d'attentats à  Bagdad le weekend dernier. Les morts violentes de civils sont quotidiennes dans ces deux pays depuis l'invasion américaine.

Repost 0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 13:55
Alors qu'ils continuent de battre tous les records de budgets militaires, et l'augmentent sensiblement d'une année sur l'autre, les Etats-Unis s'en prennent cette semaine à l'augmentation du budget militaire de la Chine.

A l'occasion de la présentation du rapport "2009 National Intelligence Strategy" le 16 septembre, le directeur  du Renseignement national l'ex-amiral Dennis Blair a accusé Pékin de menacer le monde en modernisant son armée et en recherchant des matières premières sur d'autres continents.

Moscou inquiète aussi Washington. La Russie est considérée comme un Etat qui rétablit activement son influence globale et régionale. Moscou et Pékin figurent parmi les menaces potentielles pour les Etats-Unis dans le cyber-espace.

Dès lors, cela donne le droit aux Etats-Unis, selon Blair, de renforcer leur activité de renseignement. Andreï Fediachine sur Ria Novosi rapporte que "Dennis Blair a l'intention de doter le renseignement américain (toutes ses agences) de fonctions de contre-espionnage. Auparavant, cela signifiait le dépistage d'agents des services de renseignements étrangers. A présent, à en croire la nouvelle directive, le contre-espionnage devient l'une des tâches primordiales de l'ensemble du renseignement américain, il doit viser (pour reprendre les paroles de Dennis Blair), "en tant qu'objectifs, non seulement les gouvernements étrangers, mais aussi les agents non gouvernementaux, les groupements extrémistes, les hackers et les organisations criminelles qui sapent de plus en plus les intérêts des Etats-Unis par des myriades de moyens". Selon Dennis Blair, la communauté du renseignement devra lutter désormais contre les tentatives de manipuler la politique des Etats-Unis et les efforts diplomatiques, de torpiller nos plans militaires et nos systèmes d'armements, de détruire nos avantages économiques et technologiques". "

Ces déclarations interviennent à l'heure où l'extrême-droite états-unienne attaque Obama sur les questions de défense nationale.Une conférence spéciale sur le système de défense antimissile en Europe s'est tenue le 15 septembre à Washington, dans la fondation conservatrice Heritage, pour demander qu'Obama ne transige pas avec la Russie sur le projet de bouclier anti-missile (ce qu'Obama a cependant fait trois jours plus tard).
Repost 0
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 14:01
La révolution "Twitter" en Moldavie en avril dernier (surnommée ainsi à cause du rôle de ce réseau dans la coordination des insurgés) n'aura donné qu'un résultat mitigé.  Aux dernières élections du 29 juillet, le PC moldave a perdu la majorité absolue des sièges qu'il avait gagnée en avril (avec prè de 50 % des voix). Mais en obtient quand même 48 sur 101, avec 44,69 % des voix.

Dans Times on line à propos de la Moldavie le journaliste Tony Halpin le 10 août  souligne le rôle de l'instrumentalisation des jeunes femmes dans cette "révolution" :

"Il se peut que la chute du dernier régime communiste d'Europe en Moldavie soit le triomphe des urnes, mais il représente aussi un nouveau succès de la théorie des jolies filles dans les révolutions.

Cette théorie, que je tiens d'un ami arménien, affirme que les soulèvements populaires ont une chance de réussir si dans un pays les filles les plus jolies descendent dan la rue.

L'idée est que même les jeunes hommes les plus in  différents sur le plan politique veulent aller où se rendent les jeunes filles et cela crée une masse critique dans les manifestations pour provoquer une perte de confiance dans la capacité d'un régime à faire prévaloir son point de vue. Pour paraphraser Marx, les jeunes hommes sentent qu'ils n'ont rien à perdre sauf leur virginité (...) Les élections en Moldavie ont été le remake des élections d'avril qui ont poussé 10 000 manifestants dans les rues contre les communistes au pouvoir  Les organisateurs du premier jour de manifestations pacifiques incluaient Natalia Morar, qui a répandu sur les websites de création de réseaux le mot d'ordre de défense de la démocratie. Natalia est jeune et indéniablement attirante, mais elle expose aussi les imites de cette théorie. La beauté seule ne suffit pas - il faut aussi un cerveau, de l'engagement et du courage. Natalia a pris des risques personnels pour défir le régime ".


L'article insiste aussi sur le sex appeal de Tymoshenko dans la révolution orange ukrainienne et sur la beauté des jeunes femmes géorgiennes derrière Saakachvili. 

Cette théorie du sex appeal des révolutions colorées peut s'insérer dans des remarques plus générales déjà faites (voir par exemple le roman "La Révolution des Montagnes" à ce sujet) selon laquelle ces phénomènes marketing sont composés comme pour les ventes de voitures ou de yaourts. Il s'agit de mettre les images de la jeunesse et du plaisir au service de la contestation tandis que les images de la vieillesse et de la mort se projètent par effet de contraste sur les défenseurs des institutions. 

D'une révolution Twitter à l'autre, une interview de Hillary Clinton pour CNN le 9 août dernier révèle le rôle discret mais selon elle efficace des Etats-Unis dans les récentes émeutes post-électorales à Téhéran (cf vidéo ci dessous).

F. Delorca

Repost 0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 17:12

A l'approche des élections européennes il peut être utile de faire un premier bilan des votes des eurodéputés sortants sur de grandes questions concernant directement l'ingérence occidentale et la liberté des peuples.

Voici donc quelques résultats de votes sur quelques résolutions emblématiques du Parlement européen.

Rappel : La France compte 90 députés sortants. On indique entre parenthèses le groupe correspondant au Parlement européen

- Communistes (GUE-NGL) : Hénin, Vergès, Wurtz
- Rassemblement démocratique martiniquais (GUE-NGL) : Degrandmaison
- Socialistes (PSE) : Arif,Béres,Bono, Boursier, Bouzai, Carlotti, Castex, Cottigny, Denanot, Désir, Douay,Férreira,Fruteau, Guy-Quint, Hamon, Hazan, Laignel, Lefrançois, Lienemann, Moscovici, Navarro, Néris, Patrie, Peillon, Poignant, Pribetich, Reynaud, Rocard, Roure, Savary, Schapira,Soulage, Teychenné, Trautmann, Vaugrenard,Vergnaud, Weber
- Verts (Verts EFA) : Aubert, Benneahmias, Flautre, Isler-Béguin, Lipietz, Onesta

- Modem (ADLE) : Beaupuy, Cornillet, De Sarnez, Griesbeck, Hortefeux, Lamassoure, Laperrouze, Le Foll, Le - Hideux, Morillon
- UDF (ADLE) : Bourlanges
- Avenir Démocrate (ADLE) : Cavada, Fourtou, Gibault
- Nouveau Centre (ALDE) : Fouré

- UMP (PPE) : Audi, Bachelot, Daul, De Veyrac, Deschamp, Fontaine, Gaubert, Gauzès Grossetête, Guellec, Mathieu, Morin, Saifi,Sudre, Toubon, Vatanen, Vlasto
- MPF (IND) : Coûteaux, De Villers, Louis
- Front national (NI)  : Gollnisch, JM Le Pen, M Le Pen, Schénardi, Simonot
- Parti de la France ex-FN (NI) : Lang, Le Rachinel
- La Maison de la Vie ex FN (NI) : Martinez

1) Ingérences en Amérique latine

- Résolution 7 mai 2009 : Résolution demandant un meilleur respect des droits de l'homme au Vénézuela (à propos de l'affaire Manuel Rosales).

1 vote contre : Pour le groupe GUE-NGL un communiste portugais (alors que M. Meijer, membre du Part socialiste hollandais, du même groupe a voté pour).  Aucun député français n'était présent
Aucun socialiste ni aucun vert ni aucun indépendant d'aucun pays n'a voté. Un député du groupe Alliance des démocrates et libéraux dont font partie tous les députés centristes français (Modem, NC, UDF, AD) a voté pour cette motion d'ingérence. Tous les membres présents de NI, PPE, UEN ont voté pour cette motion.

- Condamnation de la situation des droits de l'homme à Cuba et demande d'inspection - 2 février 2006 560 pour 32 contre 20 abstentions

64 députés français votent pour, du Parti socialiste au FN
 
1 Catherine GUY-QUINT  PSE 
2 Bernadette VERGNAUD  PSE  
3 Marine LE PEN  NI  
4 Jean Marie BEAUPUY  ALDE/ADLE 
5 Anne FERREIRA  PSE
6 Françoise CASTEX  PSE 
7 Hélène FLAUTRE  Greens/EFA  
8 Benoît HAMON  PSE
9 André LAIGNEL  PSE 
10 Janelly FOURTOU  ALDE/ADLE 
11 Gérard ONESTA  Greens/EFA 
12 Nathalie GRIESBECK  ALDE/ADLE 
13 Jean-Paul GAUZÈS  PPE-DE  
14 Stéphane LE FOLL  PSE 
15 Véronique MATHIEU  PPE-DE 
16 Margie SUDRE  PPE-DE 
17 Bernadette BOURZAI  PSE 
18 Tokia SAÏFI  PPE-DE  
19 Marie-Noëlle LIENEMANN  PSE 
20 Jean-Luc BENNAHMIAS  Greens/EFA 
21 Nicole FONTAINE  PPE-DE 
22 Jacques TOUBON  PPE-DE  
23 Jean-Pierre AUDY  PPE-DE 
24 Henri WEBER  PSE  
25 Harlem DÉSIR  PSE  
26 Michel ROCARD  PSE  
27 Marie-Hélène AUBERT  Greens/EFA 
28 Roselyne BACHELOT-NARQUIN  PPE-DE 
29 Bernard POIGNANT  PSE  
30 Martine ROURE  PSE  
31 Ari VATANEN  PPE-DE  
32 Guy BONO  PSE  
33 Fernand LE RACHINEL  NI  
34 Joseph DAUL  PPE-DE  
35 Catherine TRAUTMANN  PSE
36 Alain LAMASSOURE  PPE-DE
37 Kader ARIF  PSE 
38 Marie Anne ISLER BÉGUIN  Greens/EFA 
39 Pervenche BERÈS  PSE 
40 Marie-Line REYNAUD  PSE 
41 Adeline HAZAN  PSE  
42 Marielle DE SARNEZ  ALDE/ADLE   
43 Carl LANG  NI  
44 Christine DE VEYRAC  PPE-DE 
45 Bernard LEHIDEUX  ALDE/ADLE 
46 Claire GIBAULT  ALDE/ADLE  
47 Jean-Marie LE PEN  NI  
48 Vincent PEILLON  PSE
49 Jean-Marie CAVADA  ALDE/ADLE  
50 Gilles SAVARY  PSE
51 Lydia SCHENARDI  NI
52 Philippe MORILLON  ALDE/ADLE 
53 Anne LAPERROUZE  ALDE/ADLE 
54 Jean-Claude MARTINEZ  NI  
55 Patrick GAUBERT  PPE-DE  
56 Françoise GROSSETÊTE  PPE-DE 
57 Yannick VAUGRENARD  PSE 
58 Jean-Louis BOURLANGES  ALDE/ADLE 
59 Brigitte DOUAY  PSE 
60 Dominique VLASTO  PPE-DE  
61 Marie-Hélène DESCAMPS  PPE-DE 
62 Pierre SCHAPIRA  PSE 
63 Ambroise GUELLEC  PPE-DE
64 Thierry CORNILLET  ALDE/ADLE

Un socialiste et un communiste votent contre
65 Jean Louis COTTIGNY  PSE  
66 Jacky HÉNIN  GUE-NGL  

Deux communistes et un vert s'abstiennent
67 Alain LIPIETZ  Greens/EFA  
68 Paul VERGÈS  GUE-NGL  
69 Francis WURTZ  GUE-NGL 

- Condamnation de la fermeture de Radio Caracas au Vénézuela (24 mai 2007) - 40 pour 21 contre

3 UMP (Daul, Sudre et Gauzès) ont voté pour. 3 socialistes (Berès, Bourzai et Quy-Quint) votent contre ainsi que Wurtz (PCF) et Onesta (Verts)


2) Ingérences au Proche-Orient

- Motion qui réaffirme le soutien financier de l'UE aux Palestiniens après les élections et regrette que le gouvernement israélien n'ait pas communiqué au parlement palestinien un rapport sur la situation à Jérusalem Est (2 février 2006)

Motion rejetée par 323 contre 140 pour et 154 abstentions. La motion avait la majorité dans les partis de gauche (PSE 34/12, Verts 38/1, Gauche 3/0)

Parmi les Français 30 ont voté pour : des socialistes, des verts, les communistes, et une UMP

1Bernadette VERGNAUD  PSE
2 Anne FERREIRA  PSE 
3 Françoise CASTEX  PSE 
4 Hélène FLAUTRE  Greens/EFA 
5 André LAIGNEL  PSE  
6 Gérard ONESTA  Greens/EFA 
7 Jean Louis COTTIGNY  PSE  
8 Bernadette BOURZAI  PSE 
9 Marie-Noëlle LIENEMANN  PSE 
10 Henri WEBER  PSE 
11 Harlem DÉSIR  PSE 
12 Michel ROCARD  PSE 
17 Guy BONO  PSE  France
18 Catherine TRAUTMANN  PSE 
19 Kader ARIF  PSE 
20 Marie Anne ISLER BÉGUIN  Greens/EFA  
21 Alain LIPIETZ  Greens/EFA
22 Pervenche BERÈS  PSE  
23 Marie-Line REYNAUD  PSE
24 Christine DE VEYRAC  PPE-DE 
25 Paul VERGÈS  GUE-NGL 
26 Vincent PEILLON  PSE  
27 Yannick VAUGRENARD  PSE
28 Brigitte DOUAY  PSE  
29 Jacky HÉNIN  GUE-NGL  
30 Francis WURTZ GUE-NGL

28 ont voté contre

 31 Marine LE PEN  NI  
32 Jean Marie BEAUPUY  ALDE/ADLE
33 Janelly FOURTOU  ALDE/ADLE 
34 Nathalie GRIESBECK  ALDE/ADLE 
35 Jean-Paul GAUZÈS  PPE-DE  
36 Véronique MATHIEU  PPE-DE 
37 Margie SUDRE  PPE-DE
38 Nicole FONTAINE  PPE-DE 
39 Jacques TOUBON  PPE-DE 
40 Jean-Pierre AUDY  PPE-DE 
41 Ari VATANEN  PPE-DE 
42 Fernand LE RACHINEL  NI 
43 Joseph DAUL  PPE-DE  
44 Alain LAMASSOURE  PPE-DE 
45 Marielle DE SARNEZ  ALDE/ADLE 
46 Carl LANG  NI 
47 Bernard LEHIDEUX  ALDE/ADLE 
48 Claire GIBAULT  ALDE/ADLE 
49 Jean-Marie LE PEN  NI 
50 Jean-Marie CAVADA  ALDE/ADLE 
51 Philippe MORILLON  ALDE/ADLE 
52 Anne LAPERROUZE  ALDE/ADLE 
53 Jean-Claude MARTINEZ  NI 
54 Patrick GAUBERT  PPE-DE 
55 Françoise GROSSETÊTE  PPE-DE 
56 Dominique VLASTO  PPE-DE 
57 Marie-Hélène DESCAMPS  PPE-DE 
58 Ambroise GUELLEC  PPE-DE 
59 Thierry CORNILLET  ALDE/ADLE 


Se sont abstenus

60 Stéphane LE FOLL  PSE 
61 Jean-Luc BENNAHMIAS  Greens/EFA 
62 Adeline HAZAN PSE
63 Gilles SAVARY  PSE
64 Lydia SCHENARDI  NI 
65 Pierre SCHAPIRA  PSE

- 6 avril 2006 : condamnation des violences faites aux assyro-chaldéens en Irak

86 voix pour 1 contre, 1 abstention : 6 députés UMP (Sudre, Grossetete,Gauzès, Vatanen, Daul, Audy) et 2 verts (Isler-béguin et Onesta) votent pour. Aucun autre député français n'est présent.

- 6 avril 2006 Pour la libération du Dr Nour et la démocratisation de l'Egypte

Vote unanime des 87 présents ; 6 députés UMP (Sudre, Grossetete,Gauzès, Vatanen, Daul, Audy) et 2 verts (Isler-Béguin et Onesta) votent pour. Aucun autre député français n'est présent.


- 7 mai 2009 : Soutien à la journaliste iranienne Rixana Saberi

Vote unanime des présents sauf l'abstention de Mme Romagnoli membre du mouvement social flamme tricolore italien (extrême droite). Tous les membres des groupes présents ont voté pour sauf les NI. Parmi les députés français ont voté pour M. Cornillet, M Beaupuy (modem), Mme Isler Beguin  et M. Onesta (verts), MMme Fontaine, Sudre, Fouré, et M. Grossetete (PPE). Il n'y avait pas de député PS, PC, MPF ou FN présents

3) Ingérences en Asie

-  Condamnation de la répression chinoise au Tibet et invitation du Dalaï Lama à la prochaine session (27contre, 44 abstentions, 578 pour) 10 avril 2008

Le groupe le plus divisé sur la question : la gauche européenne
Les 67 députés français présents du PC au FN ont voté pour

1 Jean-Marie CAVADA  ALDE/ADLE
2 Françoise GROSSETÊTE  PPE-DE 
3 Patrick GAUBERT  PPE-DE 
4 Jacques TOUBON  PPE-DE 
5 Marie-Noëlle LIENEMANN  PSE 
6 Madeleine JOUYE DE GRANDMAISON  GUE-NGL
7 Véronique MATHIEU  PPE-DE 
8 Dominique VLASTO  PPE-DE
9 Catherine NERIS  PSE 
10 Marie-Hélène DESCAMPS  PPE-DE
11 Ambroise GUELLEC  PPE-DE 
12 Catherine TRAUTMANN  PSE 
13 Francis WURTZ  GUE-NGL 
14 Alain LIPIETZ  Greens/EFA
15 Catherine GUY-QUINT  PSE
16 André LAIGNEL  PSE
17 Benoît HAMON  PSE 
18 Jean Louis COTTIGNY  PSE
19 Bernard POIGNANT  PSE
20 Marie-Hélène AUBERT  Greens/EFA
21 Ari VATANEN  PPE-DE
22 Stéphane LE FOLL  PSE
23 Françoise CASTEX  PSE
24 Tokia SAÏFI  PPE-DE 
25 Jacky HÉNIN  GUE-NGL 
26 Roselyne LEFRANÇOIS  PSE
27 Nathalie GRIESBECK  ALDE/ADLE
28 Jean-Luc BENNAHMIAS  Greens/EFA
29 Jean-Paul GAUZÈS  PPE-DE
30 Kader ARIF  PSE  France 
31 Margie SUDRE  PPE-DE
32 Guy BONO  PSE
33 Marie Anne ISLER BÉGUIN  Greens/EFA
34 Marie-Arlette CARLOTTI  PSE
35 Henri WEBER  PSE 
36 Bernadette VERGNAUD  PSE
37 Vincent PEILLON  PSE
38 Jean Marie BEAUPUY  ALDE/ADLE
39 Gilles SAVARY  PSE
40 Elisabeth MORIN  PPE-DE
41 Jean-Claude MARTINEZ  NI
42 Pervenche BERÈS  PSE
43 Lydia SCHENARDI  NI 
44 Anne FERREIRA  PSE
45 Alain LAMASSOURE  PPE-DE 
46 Carl LANG  NI 
47 Brigitte FOURÉ  PPE-DE
48 Hélène FLAUTRE  Greens/EFA
49 Janelly FOURTOU  ALDE/ADLE
50 Joseph DAUL  PPE-DE
51 Yannick VAUGRENARD  PSE 
52 Jean-Pierre AUDY  PPE-DE
53 Bernard LEHIDEUX  ALDE/ADLE 
54 Marielle DE SARNEZ  ALDE/ADLE 
55 Jean-Marie LE PEN  NI 
56 Christine DE VEYRAC  PPE-DE 
57 Pierre SCHAPIRA  PSE 
58 Gérard ONESTA  Greens/EFA 
59 Claire GIBAULT  ALDE/ADLE
60 Brigitte DOUAY  PSE
61 Patrick LOUIS  IND/DEM 
62 Philippe MORILLON  ALDE/ADLE 
63 Nicole FONTAINE  PPE-DE
64 Martine ROURE  PSE
65 Anne LAPERROUZE  ALDE/ADLE
66 Bruno GOLLNISCH  NI 


-  Condamnation de la gestion de l'aide humanitaire par le gouvernement birman 22 mai 2008 (524 pour 3 contre 14 abstentions)

Les 48 députés français présents ont voté pour, tous partis confondus, du PC (alors que 2 communistes portugais se sont abstenus) au FN.


4) Ingérences en Afrique

- 10 juillet 2008 : condamnation de la répression de l'opposition au Zimbabwe (592 pour, 8 contre et 20 abstentions)

Des communistes grecs et tchèques votent contre ainsi que des non inscrits. Pour la France 61 députés votent pour, du PS au FN.

S'abstiennent
Paul Marie COÛTEAUX  IND/DEM 
Francis WURTZ  GUE-NGL  
Jacky HÉNIN  GUE-NGL 
Jean-Claude MARTINEZ  NI  

- 21 février 2008 : Nord-Kivu - appel à la fin des hostilités

vote unanime des 59 présents pur l'arrêt des hostilités (dont les 3 français UMP Grossetete, verts: Onesta et Isler Beguin)


5) Ingérences en Europe

- 12 mars 2009 Soutien au financement du TPI Yougoslavie (509 pour, 24 contre 14 abstention)

Dans le groupe gauche européenne 17 pour et 7 contre, 5 pour et 14 contre chez les NI. En ce qui concerne PPE (sauf 2 abstentions) ALDE PS (à part 2 abstentions) et verts (sauf 1 abstention) soutien unanime.
Parmi les Français MM de Villiers (IND) et Laignel (PS) se sont abstenus. 5 FN présents ont voté contre. Les 55 autres présents ont voté pour y compris M. Wurtz (PCF Gauche européenne)


- 9 octobre 2008 : Situation en Biélorussie après les élections législatives qui prend acte des progrès effectués par ce pays, mais met en doute le caractère démocratique de ses élections (597 pour 31 contre)

Dans le groupe GUE NGL 8 ont voté pour, 13 contre. Tous les Verts, les socialistes, le PPE et l'ADL ont voté pour. Les IND et non inscrits étaient partagés. Parmi les Français ont voté contre les députés FN ou ex FN Marine Le Pen, JM Le Pen, Lang, Gollisch, Schenardi et Martinez. Le député communiste F. Wurtz s'est abstenu. Les députés suivants (PS, verts, Rassemblement martiniquais, UMP, Modem, autres centristes) ont voté pour :

1 Christine DE VEYRAC  PPE-DE 
2 Jean-Pierre AUDY  PPE-DE 
3 Ari VATANEN  PPE-DE 
4 Jean-Luc BENNAHMIAS  Greens/EFA 
5 Kader ARIF  PSE 
6 Brigitte DOUAY  PSE 
7 Henri WEBER  PSE 
8 Marie-Arlette CARLOTTI  PSE 
9 Nicole FONTAINE  PPE-DE
10 Gilles SAVARY  PSE 
11 Jean-Marie CAVADA  ALDE/ADLE 
12 Philippe MORILLON  ALDE/ADLE 
13 Jean Marie BEAUPUY  ALDE/ADLE
14 André LAIGNEL  PSE 
15 Bernadette VERGNAUD  PSE 
16 Brigitte FOURÉ  PPE-DE
17 Alain LIPIETZ  Greens/EFA
18 Pervenche BERÈS  PSE
19 Stéphane LE FOLL  PSE 
20 Roselyne LEFRANÇOIS  PSE
21 Michel ROCARD  PSE 
22 Marie-Hélène DESCAMPS  PPE-DE 
23 Yannick VAUGRENARD  PSE 
24 Martine ROURE  PSE 
25 Michel TEYCHENNÉ  PSE 
26 Jean Louis COTTIGNY  PSE
27 Marie Anne ISLER BÉGUIN  Greens/EFA 
28 Margie SUDRE  PPE-DE
29 Gérard ONESTA  Greens/EFA 
30 Pierre PRIBETICH
31 Ambroise GUELLEC  PPE-DE
32 Catherine NERIS  PS
33 Jean-Paul GAUZÈS  PPE-DE 
34 Alain LAMASSOURE  PPE-DE
35 Claire GIBAULT  ALDE/ADLE
36 Catherine GUY-QUINT  PSE 
37 Benoît HAMON  PSE 
38 Thierry CORNILLET  ALDE/ADLE 
39 Madeleine JOUYE DE GRANDMAISON  GUE-NGL
40 Dominique VLASTO  PPE-DE 
41 Jacques TOUBON  PPE-DE 
42 Guy BONO  PSE
43 Bernard LEHIDEUX  ALDE/ADLE
44 Françoise GROSSETÊTE  PPE-DE 
45 Harlem DÉSIR  PSE 
46 Anne FERREIRA  PSE
47 Tokia SAÏFI  PPE-DE
48 Hélène FLAUTRE  Greens/EFA
49 Anne LAPERROUZE  ALDE/ADLE
50 Pierre SCHAPIRA  PSE
51 Marie-Hélène AUBERT  Greens/EFA
52 Janelly FOURTOU  ALDE/ADLE 
53 Catherine TRAUTMANN  PSE
54 Joseph DAUL  PPE-DE
55 Françoise CASTEX  PSE


- 5 février 2009 : Appel aux pays membres de l'ONU à reconnaître le Kosovo (424 votes pour et 133 contre).

Ont voté pour cette résolution qui viole le droit international
Les députés PS, Verts, Modem, autres centristes, UMP suivants :

 1 Ambroise GUELLEC  PPE-DE 
2 Véronique MATHIEU  PPE-DE 
3 Michel TEYCHENNÉ  PSE 
4 Jean-Paul GAUZÈS  PPE-DE 
5 Catherine GUY-QUINT  PSE 
6 Jean-Luc BENNAHMIAS  Greens/EFA 
7 Claire GIBAULT  ALDE/ADLE 
8 Kader ARIF  PSE 
9 Benoît HAMON  PSE 
10 Henri WEBER  PSE 
11 Roselyne LEFRANÇOIS  PSE 
12 Jean-Paul DENANOT  PSE 
13 Guy BONO  PSE 
14 Pierre PRIBETICH  PSE
15 Gérard ONESTA  Greens/EFA 
16 Françoise GROSSETÊTE  PPE-DE 
17 Jean Marie BEAUPUY  ALDE/ADLE 
18 Bernadette VERGNAUD  PSE 
19 Harlem DÉSIR  PSE 
20 André LAIGNEL  PSE 
21 Tokia SAÏFI  PPE-DE 
22 Anne FERREIRA  PSE 
23 Pervenche BERÈS  PSE
24 Hélène FLAUTRE  Greens/EFA 
25 Joseph DAUL  PPE-DE 
26 Bernard LEHIDEUX  ALDE/ADLE 
27 Janelly FOURTOU  ALDE/ADLE 
28 Françoise CASTEX  PSE 
29 Yannick VAUGRENARD  PSE 
30 Marielle DE SARNEZ  ALDE/ADLE
31 Bernard POIGNANT  PSE 
32 Christine DE VEYRAC  PPE-DE 
33 Catherine BOURSIER  PSE 
34 Vincent PEILLON  PSE 
35 Brigitte DOUAY  PSE
36 Marie-Arlette CARLOTTI  PSE
37 Nicole FONTAINE  PPE-DE 
38 Margie SUDRE  PPE-DE 
39 Nathalie GRIESBECK  ALDE/ADLE 
 40 Jean-Marie CAVADA  ALDE/ADLE 
41 Alain LAMASSOURE  PPE-DE 
42 Dominique VLASTO  PPE-DE 
43 Jacques TOUBON  PPE-DE 
44 Elisabeth MORIN  PPE-DE 
45 Philippe MORILLON  ALDE/ADLE
46 Martine ROURE  PSE 
47 Marie-Hélène DESCAMPS  PPE-DE  
48 Alain LIPIETZ  Greens/EFA 
49 Jean Louis COTTIGNY  PSE  
50 Bernard SOULAGE  PSE
51 Anne LAPERROUZE  ALDE/ADLE  
52 Marie Anne ISLER BÉGUIN Greens/EFA
53 Stéphane LE FOLL  PSE 
54 Marie-Hélène AUBERT  Greens/EFA 
55 Brigitte FOURÉ  PPE-DE 
56 Jean-Pierre AUDY PPE-DE

Se sont opposés :

Le membre du parti communiste M. Hénin, le représentant du Rassemblement démocratique martiniquais, le membre du groupe IND M. Louis, et les membres ou ex membres du Front national M. Le Pen et sa fille, M. Le Rachinel, M. Gollnisch, M. Lang, M. Martinez

S'est abstenue Mme Lienemann (proche de M. Mélenchon)

En résumé pour les grandes tendances : Une certaine solidarité PS-PC-Verts pour ne pas voter contre le Venezuela - solidarité qui disparaît en ce qui concerne Cuba, mais qui se reconstitue en partie (sauf certaines dissidences socialistes) sur Israël (une des rares motions adptées sur e sujet ar le Parlement, et en des terme très diplomatiques), tandis que sur tous ces sujets, centre, droite et FN votent dans le même sens. Une certaine dissidence du FN sur l'Europe de l'Est, et du PC sur le Kosovo, la Biélorussie et le Zimbabwe. Une forte cohésion de tous les partis pour condamner la Chine et la Birmanie. Un très fort absentéisme sur les droits de l'homme au Proche-Orient et en Afrique, en même temps qu'un fort consensus (sauf pour le Zimbabwe). Dans tous les cas, aucun parti n'a une position homogène sur la non-ingérence. Et la majorité des votes restent le plus souvent décalés par rapport aux positions des délégations du Tiers-Monde sur ces questions à l'ONU.

//// Etude réalisée par F. Delorca pour le Blog http://atlasalternatif.over-blog.com/ - source http://www.votewatch.eu/

Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 10:26
Les articles sur le déclin de l'Empire euro-états-unien se multiplient.

Dans un texte sur l'avenir de la politique étrangère des Etats-Unis, Michel Collon liste les échecs de Washington sur les différents continents (http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-09-20%2019:47:47&log=articles) : enlisement en Afghanistan et en Irak, recul en Amérique latine où des gouvernements anti-états-uniens ont consolidé leurs positions, échec à étendre l'OTAN à l'Ukraine à la Géorgie, défaite dans le Caucase, incapacité à installer un centre opérationnel en Afrique (refusé par tous les pays, y compris, finalement par le Maroc), abandon du projet de guerre contre l'Iran. De sorte, estime Michel Collon, qu'on peut se demander si Washington optera pour une forme d'impérialisme plus astucieuse, misant moins sur la violence (à l'image de ce que propose Brzezinski, dans l'équipe d'Obama) ou pour une fuite en avant guerrière (comme le suggèrent encore les néo-conservateurs proches de Mc Cain).

Chaque jour de nouveaux exemples du repli de l'Empire occidental nous sont donnés. En septembre, l'Ouest a dû accepter (même si ce n'est que provisoirement) le maintien au pouvoir de Mugabe au Zimbabwe, au terme d'un accord national sous le patronnage de l'Afrique du Sud. Il n'y a pas eu de grande campagne médiatique contre les élections législatives du 26 septembre en Biélorussie - les révolutions colorées subventionnées par l'Occident ne sont plus de saison, spécialement à l'heure où Minsk unifie sa défense anti-aérienne avec Moscou (l'Occident a de plus en plus besoin de Loukachenko). Les Etats-Unis ont dû retirer cette semaine la Corée du Nord de la liste des Etats soutenant le terrorisme (http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-10/12/content_738182.htm).

En Mauritanie, après le coup d'Etat, on en vient à se demander sérieusement si la Russie et la Chine pourraient supplanter l'Europe dans le financement des besoins du pays (http://www.click4mauritania.com/mauritanie-de-l-aide-au-developpement-a-l-autosuffisance.html). Le chef du département de l'information du comité central du Parti Communiste Chinois (PCC) Liu Yunshan a appelé vendredi 10 octobre à ce que les échanges dans le domaine de la presse soient renforcés entre la Chine et l'Afrique :"Notre coopération aidera aussi à sauvegarder les intérêts communs des pays en voie de développement au sein de la voix de la communauté internationale et à faire connaître au monde chacun de nos pays de manière plus complète et objective.", a-t-il déclaré  (prémisse d'une agende de presse des pays du Sud ?).  Peut-être un sujet de réflexion pour le Forum mondial des Alternatives qui se réunit à Caracas la semaine prochaine (http://www.forumdesalternatives.org/FR/viewpage.php?page_id=8&banner_id=5).

La crise financière américaine ne fait qu'accentuer l'impression de débâcle du camp occidental - voir par exemple l'article de René Naba (http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=6024&lg=fr).

Toutefois il est trop tôt pour savoir si cette crise annonce un rééquilibrage effectif des rapports de force internationaux sur le long terme. Le Monde le 11 octobre rappelait que " selon China Newsweek, quelque 1 200 milliards de dollars des réserves chinoises sont placés aux Etats-Unis, pour moitié dans Freddy Mac et Fanny Mae, et pour moitié en bons du Trésor", ce qui crée une forte interdépendance entre les économies de la Chine et des Etats-Unis. La bourse de Moscou s'est effondrée à mi-septembre, ce qui a forcé le gouvernement et la banque centrale à injecter 70 milliards de dollars pour arrêter la chute libre des marchés (http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/09/18/la-bourse-de-moscou-victime-collaterale-de-la-debacle-des-subprimes_1096491_3234.html). Des jeux de bascules s'effectuent, notamment entre l'Europe et les Etats-Unis (voir par exemple l'article http://www.alterinfo.net/Derriere-la-panique,-la-guerre-financiere-pour-le-futur-pouvoir-bancaire-mondial-_a24773.html), mais l'issue globale pour le monde demeure encore incertaine.

FD
Repost 0