Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 21:16

mali.jpgLa déroute de l'armée malienne vaincue par les rebelles touaregs du MNLA à Kidal a contraint le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian à annuler sa visite au Mali prévue pour célébrer le succès de l'opération française Serval. L’AQMI est toujours présente au sud de la frontière algérienne alors que le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) reste implanté dans la région de Gao. Selon le maitre de conférences Francis Simonis, François Hollande aurait "abdiqué tout pouvoir devant les militaires et les services spéciaux qui règnent désormais en maîtres au Sahel". Ceux-ci, après avoir marginalisé l'armée malienne dans le cadre de la reprise de Kidal en 2013, n'ont pas donné aux Maliens les moyens d'en garder le contrôle après leur retrait.

 

Selon divers analystes, la défaite malienne est susceptible de renforcer l'hypothèse d'un maintien militaire de 1 000 soldats français au Mali malgré le retrait militaire officiel, tandis que la France devrait se réconcilier avec le président tchadien, frustré d'avoir vu ses protégés évincés de la Centrafrique, pour baser à N'djamena une brigade d'intervention mobile de 3 000 hommes capable de couvrir l'ensemble du Sahel, entre autres contre Boko Haram.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires