Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 17:30

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a défini cinq conditions, pour que son pays signe l'accord d'association avec l'Union européenne auquel il était censé adhérer au sommet de Vilnius le 28 novembre.

 

Il s’agit notamment de la restauration de la coopération avec le Fonds monétaire international (FMI), la révision des relations commerciales Ukraine-UE, la participation de l’Europe dans la modernisation du système de transport du gaz et la levée de contradictions dans la coopération économique de l’Ukraine avec la Russie et les pays de l’Union douanière (Pravda).

 

Le principal argument de Kiev contre l'accord commercial, c'est qu'il coûterait trop cher.Une des raisons pour lesquelles l'intégration de l'Ukraine avec l'UE coûterait tant est qu'elle empêcherait l'accès aux marchés traditionnels russes. L'Union européenne n'est pas en mesure de financer le manque à gagner.

 

Le président de la douma russe Sergeï Narychkine a dénoncé les ingérences européistes pour forcer le président ukrainien à assouplir sa position. CNN, Euronews, et la plupart des médias occidentaux ont accordé une large couverture aux manifestation des organisations pro-occidentales (telles que Freedom House Ukraine, financée par USAID) contre la position de Viktor Ianoukovitch.

 

FD

Partager cet article

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Europe de l'Est - Russie
commenter cet article

commentaires