Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:33

"Pourquoi le Qatar, qui se présente comme un pays moderne et qui bénéficie d’une convention fiscale hors norme en France, éprouve-t-il le besoin d’aller cacher une opération aussi symbolique que le rachat du Printemps en passant par des méandres de sociétés écrans au Luxembourg, prête-noms et intermédiaires de tous ordres ?" s'interroge Mediapart, en se demandant si des gens bien placés en France ne bénéficient pas, au passage, de rétrocommissions. L'émirat qui possède déjà des parts dans Total, LVMH, Vinci, Veolia, et de nombreux grands hôtels et champs de courses prestigieux, via Qatar Investment Authority montait il y a un an dans le capital de Lagardère jusqu’à y porter sa participation à 12,8% (cf Slate), et pourrait avoir EADS (de plus en plus soumise aux banquiers) en ligne de mire.

 

 

Le fond souverain du Qatar possède en Allemagne 17 % de Volkswagen, 10 % Porsche et 9 % du géant du bâtiment Hochtief. En Italie il acheté Valentino et l'AC-Milan

 

En Grande Bretagne il possède 20 % de la bourse de Londres et a financé 95% de la Shard tower, le plus haut gratte-ciel d'Europe. Après avoir acheté les magasins Harrods en 2010, s'intéresserait à Marks & Spencer, avec peut-être des commissions louches comme dans l'affaire du Printemps/

 

En politique internationale l'émir du Qatar se pose en médiateur dans divers conflits. Pour la deuxième fois en trois ans il accueille à Doha le président érythréen Isaias Afewerk après avoir joué les bons office entre lui et Djibouti. Deux jours plus tôt il accueillait le président afghan Hamid Karzai et s'engageait à jouer à jouer les intermédiaires avec les talibans (la question de  l'ouverture d'un bureau des talibans à Doha n'a semble-t-il pas été abordée). Il joue aussi les médiateurs dans les territoires palestiniens entre l'OLP et le Hamas. Parallèlement le pays continue d'entetenir l'incendie en Syrie et héberge des djihadistes tchadiens, algériens etc prêts à répandre le wahabbisme (en décembre 2011 l'émirat a érigé une immense mosquée à Mohammed Ibn Abdoul Wahhab) ou l'idéologie des frères musulmans au Sahel. Il tient aussi à bout de bras le régime égyptien de Morsi (et a été accusé récemment de vouloir privatiser à son profit le canal de Suez), qui aujourd'hui se voit soupçonné d'organiser un complot contre les monarchies du Golfe, selon un responsable de la police à Dubaï.

 

Malgré l'antisémitisme affiché de nombreux médias du Qatar, l'émirat reste soupçonné d'entrenir des rapports clandestins avec Israël.  En novembre l'agence iranienne Fars avait accusé l'émir d'avoir donné  lors de sa visite du 23 octobre aux responsables palestiniens des montres et stylos munis d'émetteurs pour aider les services israéliens à les localiser. Ahmed Jaabiri et Ahmed Abu Jalal et une quarantaine d'autres militants des brigades Ezzedeen al-Qassam seraient morts à cause de cela en novembre (personne n'a démenti cette info). En janvier une source à Jérusalem indiquait que le Qatar avait aidé au transfert de 60 Juifs du Yémen sur un avion de Qatari Airline. L’ancienne ministre des Affaires étrangères et chef du parti Kadima, Tzipi Livni, aurait déclaré sur une chaîne de télévision israélienne que son rival Benyamin Netanyahou a reçu du Qatar 3 millions de dollars pour sa campagne électorale (mais l'information ne figure pas dans les archives du Jerusalem Post, comme le prétendent les sites qui ont repris cette nouvelle qui relève peut-être de la rumeur...).

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Proche-Orient
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 10:38

La coalition Séléka a pris le pouvoir par les armes à Bangui (Centrafrique). En janvier le régime de Bozize (un allié de la France et des USA qui avait eu le tort de se rapprocher un peu trop de la Chine ces derniers temps) avait accusé ce groupe d'être dirigé par Moussa Mohammed Dhaffane et Nourredine Younous Adim Birema, wahabbites formés en Arabie Saoudite et au Qatar. Le ministre de la défense sud-africain Pikkie Greeff demande à la Cour Pénale internationale d'inculper le nouveau président autoproclamé Michel Djotodia. Djotodia a cependant donné des gages de stabilité au pays en maintenant le premier ministre Nicolas Tiangaye au pouvoir.

 

Mercredi la puissance pétrolière et militaire montante qui soutenait Bozizé, le Tchad, réunit la communauté économique des Etats de l'Afrique centrale. Le président sud-africain Jacob Zuma y participera.

 

A Doha au Qatar un rebelle tchadien Timan Erdimi leader de la coalition Union des forces de résistance a affirmé vouloir renverser le régime du président tchadien Idriss Déby. L’opposant souhaite rallier à sa cause l’ANCD de Mahamat Nouri, mais aussi les « déçus » de la Séléka centrafricaine, qui accusent leur mouvement d’être désormais "à la solde du Tchad". Il a invité les rebelles à se concentrer au Soudan, et pourrait tirer profit de l'implication des Tchadiens au Mali pour renverser le régime de N'Djamena.

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 13:40

Libération (Maroc) : Après la Tanzanie, l’Afrique du Sud a accueilli mardi 26 mars le président chinois Xi Jinping pour une rencontre bilatérale et le 5ème sommet des BRICS (Brésil, Inde, Chine, Russie, Afrique du Sud) qui a annoncé la création d'une banque des BRICS dotée d'un capital de 50 milliards de dollars qui pourrait être basée à Shanghaï.

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 12:32

Granma Le président du Parlement cubain reçoit le 28 mars son homologue sri-lankais Chamal Jayantha Rajapaksa. En février l'International crisis group financé par la Fondation Soros appelait à une action internationale au Sri Lanka.

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Sous continent indien
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 12:20

Agences : les USA envoient des B52 spécialisés dans le Carpet bombing en Corée. Le directeur adjoint du journal de l'Ecole centrale du Parti communiste en Chine appelle Pékin à abandonner Pyongyang.

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Chine-Extrême Orient
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 12:13

Asia Times : 


Business delegations are flocking to Myanmar in hopes of securing access to previously closed markets and resources.Competition for these contracts and concessions has brought the interplay between Chinese, regional and Western commercial interests into sharp relief

Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:51

Esprit Corsaire  http://www.espritcorsaire.com/?ID=54- Dernier épisode dans la guerre de propagande en Syrie, l’appel à la mobilisation générale lancé à la télévision le 10 mars dernier par le grand mufti Ahmad Badreddine Hassoun, appelant les syriens au « jihad » pour défendre leur pays contre le « complot » de l’étranger.

 

Les forces armées loyalistes se battent pour tenir l’axe Damas- Homs- Hama. La moitié des effectifs de l’armée syrienne serait aujourd’hui concentré dans la capitale. Même si l’opposition parvenait à prendre le contrôle d’une partie du centre-ville, le régime pourrait continuer à bombarder la ville et à défendre les zones habités par ses partisans. En cas de chute de Bachar al-Assad , la ligne de contrôle Damas- Homs- Hama s’effondrerait probablement mais des poches de résistance à Damas, sur la côte et autour de Homs et Hama, continueraient à empêcher une consolidation de l’opposition sunnite sur l’ensemble du territoir

 

Dans tous les cas de figure, la mutation progressive des institutions du régime en un conglomérat de milices et l’atomisation communautaire du pays rendront très difficile le maintien d’institutions étatiques comme l’armée et la police, capables de rétablir un semblant de sécurité sur le territoire.

 

 

Afrique -Asie  http://afrique-asie.fr/component/content/article/75-a-la-une/5151-bahar-kimyongur-a-l-onu-violences-sectaires-ou-genocide-anti-alaouite.html  "Les comités populaires armés par le gouvernement ne sont guère homogènes sur le plan religieux : ils sont assyriens à Qamishli, arméniens à Kassab et druzes à Jaramana ou à Soueida. Ils sont sunnites à Raqqa, à Hama, à Deraa ou à Deir Az Zawr. Ils sont alaouites, chrétiens et sunnites à Tartous et à Lattaquié. Ils sont également mixtes à Homs. Ils sont Palestiniens sunnites à Nairab (Alep) et à Yarmouk (Damas). Ils sont chiites à Sayyida Zeinab à Damas ou dans les villages d’Al Foua et Kafraya dans le Nord. Ils sont chrétiens dans la «  Vallées des chrétiens »…"

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Proche-Orient
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:25

Asia Time http://www.atimes.com/atimes/Southeast_Asia/SEA-01-190313.html

 

On a visit to Europe in early March, Myanmar President Thein Sein - an ex-general turned civilian politician - claimed that ''There's no more fighting in the country, we have been able to end this kind of armed conflict'' between government forces and various ethnic resistance armies.

Back at home, the Myanmar army continues its fierce offensive against the Kachin Independence Army (KIA) in the country's far northern region.

 

China is waving a carrot to the government in Naypyidaw by pressuring the KIA and allowing Myanmar troops to detour and resupply through Chinese territory. At the same time, China is also waving sticks. According to a December report in Jane's Intelligence Review, China has allowed the United Wa State Army (UWSA), Myanmar's most powerful ethnic militia, to acquire large quantities of ''military hardware, including man-portable air defense systems (MANPADS) and, for the first time in the UWSA's 23-year history, the provision of Chinese-made armored vehicles.''

 

China's involvement in the peace process began in earnest on January 19 when Chinese vice foreign minister Fu Ying visited Myanmar to meet with Thein Sein and armed forces commander-in-chief Gen Min Aung Hlaing. Fu, who is known for her no-nonsense approach to foreign policy issues, reportedly made it clear that Beijing wanted a stop to the fighting in Kachin State. From 1994 to 2011, the KIA had a ceasefire agreement with the government but it broke down over the core issue of whether Myanmar will function in future as a federal union or a centralized state with no real autonomy for ethnic areas.

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 00:18

Suite à des désaccords politiques trop importants entre anciens contributeurs du livre l'Atlas alternatif, ce blog est provisoirement suspendu.

Repost 0
Published by Atlasaltern
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:32

rideau

Repost 0
Published by Atlasaltern
commenter cet article