Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

/ / /

La coalition américaine, française et britannique a bombardé trois sites en Syrie cette nuit au mépris du droit international, au risque d'aggraver les tensions avec la Russie, de renforcer les djihadistes en Syrie, et alors même que les résultats de l'enquête sur l'utilisation des armes chimiques à la Douma ne sont pas connus.

J'ose espérer que Trump, sous la pression d'une partie de son électorat et de ses soutiens qui restent anti-ingérence, n'a réalisé que des frappes théâtrales comme en avril 2017, des frappes uniquement destinées à faire illusion auprès du lobby de la grande presse et des banquiers avide de guerre et que nous apprendrons bientôt, comme l'an dernier, et que le président américain avait en fait téléphoné à son homologue russe et s'était concerté avec lui pour limiter l'impact réel des frappes.

L'opinion publique doit en tout cas maintenir sa pression sur les gouvernements occidentaux pour éviter que d'autres agressions ne soient mises en oeuvre par le parti de la guerre contre la Syrie, sur le modèle de l'Irak et de la Libye. Elle doit aussi ramener à la raison les faux opposants comme Benoît Hamon, qui n'ont pas hésité à soutenir la logique d'ingérence (tout comme par ailleurs ils soutiennent l'européisme béat). Le devoir de chacun est de contribuer à clarifier les idées de son voisin sur la question du bellicisme global, et de faire comprendre à nos gouvernants qu'ils doivent compter avec l'avis des citoyens honnêtes et pas seulement celui de la mafia du parti de la guerre.

F. Delorca

http://delorca.over-blog.com/2018/04/frappes-sur-la-syrie-maintenons-la-pression-contre-le-parti-de-la-guerre.html

Partager cet article
Repost0
Published by Atlasaltern - dans x - Ingérence impérialisme global Proche-Orient