Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 21:07

inde.pngLe BJP remporte la majorité absolue des sièges à l'Assemblée nationale indienne, comme l'avait fait le parti du Congrès en 1984, mettant fin au gouvernement de ce dernier au pouvoir depuis 2004.

 

Au Bengale Occidental les communistes qui avaient perdu la majorité en dans leur Etat en 2011 sont marginalisés et n'envoient plus que 2 députés à l'assemblée nationale. Au Kerala le Parti du Congrès est en tête avec 8 députés, mais les partis marxistes le talonent avec 7 sièges (dont 5 au Parti communiste).

 

Le BJP est en tête partout sauf dans les Etats d'Odisha, Manipur, Maghalaya, Bengale occidental, Kerala, Penjab, Andhra et Tamil Nadu.

 

Vijay Prashad, contributeur de l'Atlas alternatif, et membre du parti communiste Indien (PCIM), dans Thebricspost.com met en cause la politique néo-libérale du Parti du Congrès (centre-gauche) : " L'ardoise de la politique de la coalition UPA dirigée par le Congrès a intensifié les inégalités", constate-t-il, mais il note que dans le Gujarat géré par le BJP de droite, la corruption n'est pas moindre. Son leader Narendra Modi, issu des castes pauvres, végétarien, a été accusé d'inertie lors des émeutes anti-musulmanes du Gujarat en 2001 qui avaient fait 1 000 morts. Modi avait été interdit de visa aux USA en 2005 sous l'empire de la loi de défense du pluralisme religieux, mais ayant été blanchi par la Cour suprême indienne en 2010, il devrait avoir des rapports apaisés avec B. Obama qui a particulièrement besoin de l'Inde dans son dispositif militaire en Asie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Sous continent indien
commenter cet article

commentaires