Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 03:39

congo mapLe député UNC (Union pour la nation congolaise) Jean-Bertrand Ewanga a été placé en résidence surveillée sur ordre du Procureur général de la République démocratique du Congo mardi dernier pour outrage au chef de l’Etat et incitation à la haine tribale.

 

Le quartet composé d’ambassadeurs des Etats-Unis, de la France, de la Belgique et de la Grande-Bretagne a annoncé sa décision de rencontrer jeudi le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku pour lui demander des comptes sur les conditions de la levée de l'immunité parlementaire du député Ewanga (Le Potentiel).

 

Au cours d’un meeting organisé par l’Opposition, le lundi 4 août à la Place Sainte Thérèse à N’Djili, M. Bertrand Ewanga aurait déclaré à l’endroit du chef de l’Etat : "Kabila doit rentrer au Rwanda. Sa place est à la CPI" (cour pénale internationale"

 

Le Potentiel remarque : "Lors de la campagne électorale de 2011, certains acteurs politiques avaient aussi tenu des propos désobligeants à l’endroit du chef de l’Etat. Mais pourquoi le procureur général de la République ne les avait-il pas inquiétés à cette époque? (le procureur général de la République) M. Flory Kabange Numbi a, à cet effet,  fait savoir qu’au cours de cette période électorale, certaines instances internationales lui avaient demandé de « fermer les yeux et les oreilles sur les propos (Ndlr : outrageants) des acteurs politiques pour le bon déroulement du processus électoral »."

Partager cet article

Repost 0

commentaires