Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 18:07

Dans Renaissance Capital du mois de décembre dernier, les spécialistes Roland Nash et Ovanes Oganisian estimaient que la Mongolie pourrait être le prochain tigre asiatique, grace à ses ressources en minerais.

La Mongolie a les premières réserves mondiales en cuivre. les neuvièmes réserves de charbon, ainsi que de l'uranium et des métaux rares. Son produit national brut devrait doubler d'ici à 2014. Elle serait ainsi une des économies les plus dynamiques dans les années à venir avec l'Azerbaïdjan et l'Angola. Le gisement d'or et de cuivre de Oyu Tolgoi dans le désert de Gobi devrait représenter à lui seul 10 % de ce PNB. Il sera exploité par la société canadienne Ivanhoe Mines en consortium avec l'australien Rio Tinto.

Pour affermir son indépendance face à la Russie et la Chine la petite Mongolie (3 millions d'habitants) dans les années 2000 s'était rapprochée des Etats-Unis, envoyant notamment un contingent de soldats en Irak et même en août dernier en Afghanistan pour aider Washington qu'elle appelle son "troisième voisin". Il n'y a toutefois pas eu de visite officielle étatsunienne de haut niveau depuis plusieurs années, Mme Clinton, qui s'était rendue en Mongolie en 1995, s'étant bornée à envoyer un message vidéo en décembre dernier.

Toutefois la dynamique économique de ce pays semble toujours tournée vers l'Eurasie (80 % de son commerce étant réalisé avec la Russie et la Chine). Le premier ministre mongol était en Chine en avril dernier. Un accord de coopération renforcé a été signé entre Vladimir Poutine et son homologue mongol en mars dernier portant sur l'agriculture, les infrastructures de transport, la formation universitaire et militaire ainsi que sur la coopération nucléaire  (la construction d'une centrale est à l'étude).

La Mongolie cherche aussi de nouveaux partenaires en Eurasie. Le secrétaire général du Parti révolutionnaire du peuple mongol (membre de l'Internationale socialiste), Ukhnaa Khurelsukh était en visite au Vietnam cette semaine où il devait notamment rencontrer son homologue du PC vietnamien (il s'agissait donc d'une rencontre de parti à parti, et non d'une rencontre entre Etats). De son côté, l'Inde en août dernier a prêté 25 millions de dollars à ce pays pour combler son déficit budgétaire.

L'annonce des bonnes perspectives économiques de la Mongolie, répercutée depuis plus d'un an dans toute la presse internationale d'affaire, semble aussi raviver l'intérêt de certains européens. Javier Solana a reçu le premier ministre mongol à Bruxelles le 23 mars dernier. La presse n'a pas fait état des résultats de cet entretien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Asie centrale
commenter cet article

commentaires