Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 11:02

Le président du Kirghizistan Almazbek Atambaïev a annoncé début décembre que son pays acceptait une offre russe de fourniture d'armes pour un milliard de dollars.

 

Les escarmouches avec l'Ouzbékistan se multiplient depuis quelques années dans la vallée de Ferghana. Les tensions ont débuté avec l'accord russo-kirghize sur la gestion de l'eau. La Russie s'est engagée à équiper l'armée kirghize et à investir dans l'énergie hydrolique kirghize, l'Ouzbékistan a alors quitté l'Organisation du traité de sécurité collective dirigée par le Kremlin et s'est rapproché de Washington, tandis que le Kirghizistan a notifié aux Etats-Unis qu'ils n'auront plus acès à leur base de Manas après leur retrait d'Afghanistan.

 

Déjà en 2000 Tachkent pour la contraindre à payer ses factures avait coupé les livraisons de gaz à Bichkek qui, en représailles avait ouvert les vannes du barrage de Toktogoul pour augmenter sa production hydroélectrique, au détriment des champs de coton ouzbeks de la vallée de Ferghana. On a frôlé le conflit ouvert entre les deux pays en juin 2010 avec les violences ethniques entres Kirghizes et la minorité ouzbèke dans le Sud du pays (Asia Time).

 

Dans la guerre de l'eau, l'Union européenne a pris le parti de l'Ouzbékistan. En février dernier, la représentante de l'UE Patricia Flor a demandé une enquête internationale sur la centrale de Kambarata que le Kirghizistan souhaite développer. Toutefois selon l'expert brésilien de l'Asie centrale Rafael Gomez, ce conflit politique est peu susceptible de dégénérer sur le terrain militaire : tous les leaders locaux aussi bien que les puissances étrangères (Russie, Etats-Unis, Chine) ont intérêt à ce que les deux pays poursuivent leur développement économique et à ce que la vallée de Ferghana ne redevienne pas pas, comme elle l'a déjà été par le passé, un foyer actif du salafisme.

 

F. Delorca

Partager cet article

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Asie centrale
commenter cet article

commentaires