Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 17:35

L'émissaire américain M. Donald Booth,  arrivé vendredi à Khartoum, a rencontré samedi le chef soudanais du Comité conjoint de surveilance d'Abyei (ALOC), Al-Khair Al-Fahim."Je pense qu'il est approprié d'avoir une rencontre avec l'ALOC, parce que Abyei est l'un des problèmes non résolus par l'accord de paix global", a indiqué M. Booth à l'issue de la rencontre avec Al-Fahim (Xinhua).

 

Depuis plusieurs mois, le Soudan et le Soudan du Sud se disputent Abyei, une province riche pétrole à la frontière entre les deux pays.Après le référendum de janvier 2011 sur la séparation du Soudan du Sud, les autorités du Nord et du Sud n'ont pas réussi à s'étendre sur le statut de cette province. Le sort de cette région riche en pétrole devait être déterminé lors d'une référendum spécialement organisé à cet effet. Or, le référendum a été reporté sine die, faute d'accord entre Khartoum et Juba sur le droit des Arabes nomades Misseriya de prendre part à cette consultation populaire. Le Soudan du Sud, lui, avait annoncé avoir accepté la date fixé par l'Union africaine début octobre, ce qui ne permettrait le vote que des résidenst permanents Dinka Nigok, et non des arbes nomades Misseriya qui y passent seulementquelques mois par an.

 

Lors d'une conférence de presse samedi, le ministre soudanais des Affaires étrangères Ali Karti a déclaré que le Soudan ne coopèrerait pas avec l'émissaire américain, à moins que celui-ci ne soutienne les accords signés entre Khartoum et Juba. Selon lui, les Américains utilisaient la question d'Abyei comme "une épine dans la gorge" pour gâcher les relations entre le Soudan et le Soudan du Sud. Selon lui les deux présidents des deux Soudan se sont entendus sur l'administration provisoire de la province d'Abyei et Khartoum négociera avec l'Union africaine plutôt qu'avec l'ambasadeur américain.

 

Booth, ex-ambassadeur en Ethiopie, avait été nommé de préférence à l'ambassadeur américain Timothy Carney au Soudan soupçonné dans l'Establishment américain d'être trop favorable à Khartoum. Act for Sudan, un lobby interventionniste qui comprend des associations pro-israéliennes comme HelpNuba, avait félicité Barack Obama d'avoir nommé Booth, un diplomate qui avait fait preuve de poigne face à la monté de l'islamisme en Ethiopie. Le choix d'Obama pourrait toutefois se retourner contre lui car son nouvel émissaire au Soudan jette de l'huile sur le feu, et pourrait mettre les Etats-Unis hors-jeu dans le processus de paix.

 

Par ailleurs les combats se poursuivent au Darfour, et des combats opposent la branche Nord du Mouvement de libération des peuples du Soudan (SPLM-N) aux forces gouvernementales soudanaises depuis près de deux ans dans la province du Nil-Bleu et au Kordofan-Sud, dans le sud du Soudan (où le lobby interventionniste appelle à une action américaine). Plus d'un million de personnes ont été déplacées ou durement affectées par la guerre dans ces deux provinces, selon l'ONU.


F. Delorca

 

- ci-dessous un exemple de l'activisme interventionniste de Rabbi David Kaufman de HelpNuba sur le Soudan

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires