Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 19:18

Après Daniel Ortega au Nicaragua, un autre président progressiste, Rafael Correa, a été intronisé en Equateur avant-hier (cf son discours à Zumbahua la veille qui place l'Equateur sur la voie du "socialisme bolivarien" et de la révolution - http://www.youtube.com/watch?v=BVkfX6vaEEU).

L'agence cubaine Granma fait état d'un accord de coopération énergétique entre l'Equateur et le Venezuela qui permettra à l'Equateur de faire raffiner son pétrole à bas prix chez son voisin et de créer de nouvelles raffineries avec l'aide de ce dernier. En Equateur comme au Veneuela le secteur pétrolier reste largement nationalisé (http://www.granma.cu/espanol/2007/enero/mier17/venezuelayecuador.html).

Imitant en cela l'exemple venezuelien, le président Correa a annoncé qu'il soumettra à référendum le 18 mars prochain l'instauration d'une assemblée constituante dont les travaux déboucheront sur l'adoption d'une nouvelle constitution. Le Parlement conservateur (comme au Nicaragua) a toutefois exigé que cette proposition soit soumise au Tribunal suprême électoral composé de représentants des partis majoritaires audit Parlement (http://www.eldiario.com.ec/noticias-manabi-ecuador/22140)

Par ailleurs le président Correa a lancé un train de mesures augmentant les aides aux plus pauvres et assouplissant le crédit de la banque d'Etat aux agriculteurs.

A noter enfin dans La Republica (journal progressiste espagnol) un article de Noam Chomsky qui fait le bilan des avancées de la gauche en Amérique Latine http://www.larepublica.es/spip.php?article3662.

Partager cet article

Repost 0

commentaires