Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 15:45
Une réunion de trois heures du Conseil de sécurité de Nations Unies hier n'a débouché sur aucune nouvelle résolution contre la Corée du Nord. Les Etats-Unis en particulier avaient plaidé pour une réponse dure suite au lancement manqué d'un satellite de télécommunications par ce pays. La Russie et la Chine, comme c'est souvent le cas dans les conflits, ont tenté de modérer l'ardeur belliqueuse des Etats-Unis et poussé les protagonistes de part et d'autre à "faire preuve de retenue". Dans les discussions à huis-clos les Etats-Unis et le Japon exigeaient la fermeté, mais leur projet de résolution a été largement sabordé par le Vietnam et la Libye.La Russie et la Chine ont obtenu qu'une étude supplémentaire soit menée pour savoir si le lancement correspondait à un satellite ou un missile.

L'ardeur belliqueuse des citoyens étatsuniens semble chauffée à blanc puisque 57 % d'entre eux sont favorables à une attaque militaire de la Corée du Nord (malgré la présence de puissances nucléaires comme la Russie et la Chine à proximité). A Prague M. Obama, le 5 avril, dans un discours qui visait la Corée du Nord et l'Iran (et défendait le bouclier anti-missile qui neutralisera la défense des Russes), avait eu le culot d'affirmer que le fait que les USA aient été les premiers à utiliser l'arme nucléaire à Hiroshima et Nagazaki leur donnait le devoir moral d'empêcher d'autres pays de se défendre en se dotant ce type d'arme ("Les Etats-Unis, en tant que seule puissance nucléaire à avoir jamais utilisé une arme nucléaire, ont la responsabilité morale d'agir"). L'ancien président républicain de la chambre des représentants Newt Green a suggéré sur Fox News de neutraliser les équipements électriques de la Corée du Nord par des impulsions électromagnétiques. La bombe EMP Electromagnetic Pulse ou e-bombe est un engin destiné à saturer l'environnement d'ondes électromagnétiques de toutes longueurs d'ondes pour détruire de façon définitive les composants électroniques de tout ordinateur ou système électronique, supports de communications, lignes électriques ou téléphoniques dans sa zone d'action. Un engin nucléaire de ce type(explique Wikipedia) explosant dans l'atmosphère affecterait une superficie de plusieurs millions de kilomètres carrés, empêchant notamment tous les transferts d'informations véhiculés par des ondes électro-magnétiques (radio, télévision, systèmes informatiques, etc.) Une telle bombe donne un avantage stratégique énorme en paralysant l'ennemi sur son propre terrain et du fait d'un plus que probable black-out provoque une panique au sein de la population.Cette utilisation n'évite pas la contamination radioactive ou l'irradiation. Les habitants d'Extrême-Orient n'ont qu'à bien se tenir...

Le ministre des affaires étrangères de Singapour, sur la même ligne que les Russes et les Chinois, a invité toutes les parties en présence à "faire preuve de retenue" et à "réduire les tensions dans le cadre du dialogue à six" (les deux Corées, la Chine, la Russie, les USA et le Japon). Une position sage...

FD

Partager cet article

Repost 0
Published by Atlasaltern - dans Chine-Extrême Orient
commenter cet article

commentaires