Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

blog-expert-public.jpg

 

Recherche

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 04:43
Le président vénézuélien Hugo Chavez était en Chine du 23 au 25 septembre 2008. Il y a confirmé son projet de fonder avec les Chinois une compagnie pétrolière mixte pour l'exploitation de ses principales réserves d'hydrocarbures dans le bassin de l'Orénoque. Un contrat d'achat de 24 avions d'entraînement K-8 qui seront intégrés à l'armée de l'air vénézuelienne début 2009 a également été finalisé (http://www.lepoint.fr/actualites-monde/le-president-venezuelien-chavez-en-chine-cooperation-militaire-et/924/0/276205).

Le 27 septembre, Chavez était à Moscou. A l'issue de sa visite,  il a annoncé la création d'un consortium entre les compagnies pétrolières Gazprom (entourée d'autres compagnies russes) et PDVSA qui opèrera non seulement au Venezuela (elle pourrait exploiter une partie des gisements de Carabobo également promis à la brésilienne et Pétrobras et l'indienne ONGC) mais aussi dans les pays d'Amérique latine favorables à la Russie comme Cuba et la Bolivie. Le premier ministre russe M. Poutine a affiché son intention de collaborer avec le Venezuela dans le domaine de l'énergie nucléaire civile. La création d'une banque russo-vénézuélienne est aussi prévue.

Le président russe Dmitry Medvedev a multiplié les signes d'amitié à l'intention de Chavez, le remerciant pour son soutien actif à la Russie face à la Géorgie, et pour avoir autorisé des bombardiers stratégiques russes Tu-160 à se poser à Caracas le 10 septembre dernier. La Russie allouera au Venezuela un crédit de 1 milliard de dollars pour la coopération militaire et technique.

Les échanges commerciaux entre Moscou et Caracas ont dépassé 1,1 milliard de dollars en 2007, coopération militaire et technique comprise (http://fr.rian.ru/world/20080926/117118554.html). Entre Caracas et Pékin ils sont de l'ordre de 8 milliards, alors qu'ils étaient presque nuls il y a dix ans (à titre de comparaison le montant total des exportations vénézéliennes tourne autour de 20 milliards de dollars).

Toutefois, le magazine Kommersant cette semaine exprimait quelque crainte des milieux d'affaire russes que ces accords puissent être remis en cause par une éventuelle victoire de l'opposition vénézuélienne aux élections de novembre (http://www.kommersant.com/p1032593/Russia_and_Venezuela_negotiating_big_deals/).

La visite de Chavez à Moscou intervient alors que les réactions russo-américaines se sont tendues après la guerre provoquée par M. Saakachvili dans le Caucase (M. Medvedev a déclaré le 12 septembre que "les Russes ont perdu les dernières illusions sur un ordre mondial juste") et que le Vénézuéla a expulsé l'ambassadeur des Etats-Unis à Caracas en solidarité avec la Bolivie (où l'ambassadeur américain, lui aussi expulsé, complotait avec les préfets sécessionnistes).

FD

Partager cet article

Repost 0

commentaires